Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 17:34

brioche-copie-2.JPG

 

Je la cherche depuis des décennies cette brioche et enfin je l’ai trouvé !!!!! J’en ai testé un paquet, j’ai lu des livres sur les brioches etc…Le principe est beaucoup d’œufs et beaucoup de beurre. Donc les regimeux passaient votre chemin celle-ci n’est définitivement pas pour vous. Bref ce que je cherchais c’est qu’il n’y ai pas le gout ni l’odeur de levure (ça me répugne) et que sa mie soit filasse comme chez le boulanger. Elle réunit tout ce que je cherchais et plus encore. J’ai fait un peu le tout au pif même si majoritairement j’ai pesé.

 

Petite précision cette brioche se prépare la veille au soir pour être cuite le lendemain.

 

Ingrédients (pour 2 grosses brioches)

 

600g de farine

125g de beurre

160g de sucre

100g de sucre perlé

1 sachet de levure sèche type briochin

100ml de lait

4 œufs + 1 pour la dorure

 

Préparation

 

Faites tiédir le lait 20sec au micro ondes. Ajoutez y la levure et laissez la monter (elle doit commencer à mousser).

 

Dans la machine à pain, mettez les 4 œufs battus, le lait levuré, le sucre et la farine. Réglez votre machine sur le programme pâte seule. Une fois la pâte bien formée et qui se décolle des bords ajoutez le beurre coupé en petits dés.

 

Une fois que le programme de pétrissage à fini (soit environ 30 minutes) sortez votre pâte et disposez la dans un grand récipient.

 

Couvrez d’un torchon propre et laissez la monter à l’abri de l’air une nuit (je l’ai mise dans mon four éteint).

 

Le lendemain, votre pâte a doublé de volume. Pétrissez la légèrement de manière à enlever le gaz et ajoutez le sucre perlé.

 

Disposez la dans des moules beurré et fariné. Mettez votre four sur chaleur basse à 35°C et laissez votre pâte montée pendant une heure.

 

Si vous ne possédez pas ce programme sur votre four, laissez juste reposer votre pâte pendant une heure à l’abri de l’air.

 

Disposez une petite coupelle dans votre four avec de l’eau à l’intérieur. Cela sert à humidifier la pâte au fur et à mesure de la cuisson pour éviter que la croute ne soit trop épaisse.

 

Préchauffez votre four à 180°C.

 

En attendant badigeonnez votre brioche d’œuf. Enfournez environ 20 à 30min suivant la taille de vos brioches.

 

J’en ai mis des petites dans des moules à muffins celles-ci n’ont nécessité que de 15min de cuisson.

 

Repost 0
Published by isisiscooking.over-blog.com - dans pain et viennoiserie
commenter cet article
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 21:45

khobz-dar.JPG

 

Comment je suis trop fière de moi !!! ce pain je l’adore. Ma mère le fait depuis la nuit des temps et depuis la nuit des temps je l’observe le faire. Pire : je ne tente jamais de le reproduire parce que je sais pertinemment que si j’en veux je n’ai qu’à aller la voir (pitoyable je sais !!!). Bref, un jour j’en discute avec ma mère elle propose que l’on se retrouve et qu’on le fasse ensemble. Sauf que ma levure était périmée et le pain n’a jamais levé. Vraiment pitoyable !

Ce pain se décline de plusieurs manières son nom signifie littéralement le pain de la maison. Je pense que chaque recette doit s’adapter à celle qui le fait (je dis celle et je me comprends). Il y en a qui mette des graines de sésames, d’autre du nigelle (graine noire), du lait, des œufs bref autant de maisons autant de recettes. Pour ma part je n’ai pas innové du tout car cette recette est un délice avec de la confiture et un bon verre de lait…

 

Ingrédients

 

250g de farine

250g de semoule fine

1 sachet de levure boulangère

350ml d’eau chaude

1cs d’huile d’olive

Sel

1 œuf battu

 

Préparation

 

Mettez la levure dans l’eau chaude (pas trop chaude) et laissez montez la levure à la surface.

 

Dans un saladier ou un robot, mélangez la farine, la semoule, l’huile et le sel. Ajoutez l’eau levurée au fur et à mesure que vous pétrissez.

 

Pétrissez jusqu’à l’obtention d’une belle pâte homogène et légèrement collante. Il se peut que la mesure d’eau soit juste ou un peu trop. C’est à vous de doser en fonction de votre pâte.

 

Beurrez un plat à tarte.

 

Disposez votre pâte et étalez-la à l’aide de vos mains. Laissez la pâte monter 1h à l’abri de l’air.

 

Badigeonnez d’un œuf battu le dessus de votre pain.

 

Enfournez à 180°C 20 à 30min.

Repost 0
Published by isisiscooking.over-blog.com - dans pain et viennoiserie
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 16:47

 

 

gaufre-fourrees.JPG

 

L’homme débarque avec un paquet emballé dans de l’aluminium. Il me dit que c’est sa sœur qui les as faite. Je déballe….rooo des gaufres fourrées j’adoooooore les gaufres fourrées. Je suis jalouse moi aussi j’ai toujours voulu en faire j’ai collectionné toutes les recettes mais je n’en ai jamais fait. Bref il faut que je remédie à ça tout de suite. Vous remarquerez que je fais pas mal de choses par jalousie soit dit en passant.

Quand je vivais chez mon frère, on en mangeait des tonnes des gaufres de la marque Rita. Bien que j’ai déjà gouté celle de chez Meert (grande boulangerie lilloise qui vend beaucoup de produits typiques), de la Florentine (boulangerie Roubaisienne) ou encore de la boulangerie Brier (lille même rue que Meert) je trouve que les industrielles sont les meilleures. C’est comme le Savane de Brossaert….vous m’excuserez mais je n’ai jamais gouté mieux et pourtant des marbrés façon Savane j’en ai fait 20 millions (oui j’exagère et alors)!!

Bref je m’égare. Un jour je suis allée sur Paris et je suis entrée chez un fleuriste. Il m’a demandé ce que je tenais dans la main : un paquet de gaufre rita. Il ne connaissait pas. Hein ????Comment ça ? Je lui tends mon paquet (non non je n’ai pas eu envie de pleurer) il gouté et trouvé ça merveilleux mais ne savait même pas que ça existait. Je pars donc voir ma copine mes fleurs sous le bras et lui demande si elle connait…non c’est quoi ? hein ????

En revenant je me suis rendue compte que c’était un produit nordiste qui s’appelle aussi gaufre flamande et que l’on trouve très très souvent à la cassonade (dans la réalité c’est de la vergeoise)….ça aurait du me mettre la puce à l’oreille. Mais en même temps quand je mange un truc surtout depuis des années je ne me demande jamais si dans le sud ils connaissent. Jusqu’à il y a très peu de temps j’étais persuadée que TOUT le monde se voyait servir un café avec un spéculoos…bon maintenant avec le boum du ch’tiramisu c’est peut être vrai mais avant….

Personnellement la gaufre fourrée vanille a ma préférence. Cependant je vais mettre la recette des 2 fourrages parce que je suis une fille super trop sympa.

 

Ingrédients

 

Gaufre

 

500g de farine

1 sachet de levure sèche type briochin

100ml de lait tiède

50g de sucre

100g de beurre mou

2 oeufs

1 pincée de sel

 

Fourrage vanille

 

100g de beurre mou

200g de sucre glace

1 CS d’extrait de vanille liquide

 

Fourrage vergeoise

 

200g de vergeoise

125g de beurre mou

 

Préparation

 

Fourrage vanille et vergeoise

 

On mélange beurre mou et sucre glace ou vergeoise. On réserve.

 

Gaufre

 

Délayez la levure dans le lait tiède. Laissez monter 15min.

 

Mettez la farine dans un saladier, ajoutez le sel, le sucre, le beurre à température ambiante en petit dés et les œufs entiers.

 

Pétrissez le tout, puis ajoutez « le lait levuré » pétrissez jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse. 

 

Laissez reposer la pâte dans un endroit chaud au moins 2 heures pour que la pâte puisse doubler de volume (pour moi c’est toujours au four chaleur tournante 30°C).

Avec la pâte, formez des petits pâtons d’environ 35g ronds ou allongés que vous disposez sur une plaque Laissez reposer 30min.


Faites chauffer le gaufrier, placez y un pâton et, lorsqu'il est cuit il est de couleur miel.

 

La recette dit d’ouvrir la gaufre dés qu’elle sort du gaufrier, personnellement je suis d’avis de la laisser un peu et lorsqu’elle est tiède (surtout pas froide)de l’ouvrir.

 

Pour ma part étaler la farce a été une étape pénible. Le beurre chauffe donc ne s’étale pas j’en mets trop ou pas assez….bref je n’ai pas trouvé la technique vu que j’en ai même étalé certaines avec les doigts….

 

Au fait Meert a sorti un livre de ses recettes dont la fameuse gaufre….

Repost 0
Published by isisiscooking.over-blog.com - dans pain et viennoiserie
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 15:18

faluche-aux-chocolat.JPG

 

Je ne sais pas si cela vous parle mais à moi terriblement. J’en avais déjà mangé plusieurs fois surtout celles d’Auchan sans jamais vraiment prêté attention au fait que c’est un pain salé avec des pépites de chocolat et non une brioche. Et une fois, j’ai demandé à l’Homme de me prendre une baguette viennoise aux pépites de chocolat et qu’elle n’a pas été ma surprise de le voir revenir avec un pain au chocolat (littéralement). Bref une fois passée la surprise je dois dire que j’ai plus qu’apprécier et surtout je n’ai eu aucun remord à l’avaler en 2 secondes car cela reste quand même beaucoup moins calorique qu’une tartine au Nutella ou encore une baguette viennoise. Je me suis alors lancée le défi de la refaire. Entre deux il faut que je vous rappelle que mon four est tout simplement merdique (oui j’ose) et que ma mère m’a fait languir avec celui qu’elle vient tout juste d’acheter un four vapeur !!! Mais qu’est ce donc ? et bien un four qui envois de la vapeur en même temps qu’il cuit. A quoi cela sert me direz vous ? et bien les croutes sont plus fines, les aliments plus moelleux. Elle a testé le poulet et bien….je rêve de m’en acheter un…(ou offrir, je rappelle juste comme ça que mon anniversaire à lieu le 02 juillet). Bref n’ayant pas cette super technologie j’ai utilisé mon ancienne technique qui a fait ses preuves avec les pains : la coupelle d’eau dans le four ! et ça marche plutôt bien ! Pour les pépites de chocolat je n’en avais plus j’ai donc pris les pastilles de chocolat au lait de marque Du Barry (Papouasie 40%).

 

 

 

Ingrédients

 

250g de farine blanche T45

150ml d’eau

3g de sel

4g de levure sèche (ou 12g de fraiche)

100g de pépites de chocolat

 

Préparation

 

Délayez la levure dans l’eau légèrement tiédie.

 

Dans un pétrin, on met le tout en mettant d’un côté le sel et de l’autre l’eau levurée. Laissez le pétrin tourner pendant 20min.

 

Laissez ensuite la pâte dans son bol pendant 40min (en fonction de la température de la pièce qui doit être d’à peu près 20°C).

 

Une fois que la pâte a doublé de volume, fleurez votre plan de travail (c'est-à-dire que vous jetez de la farine) mettez votre pâte sur le plan de travail, ajoutez les pépites de chocolat et surtout ne travaillez pas la pâte sinon vous enlevez tout le gaz qui vous aidera à aérer votre mie.

 

Faites des petites boules que vous disposez sur une plaque de four recouverte d’un papier sulfurisé.

 

Mettez votre four sur chaleur basse à 35°C et disposez une petite coupelle dans votre four avec de l’eau à l’intérieur. Enfournez vos petites boules de pain pendant 35min à cette même température.

 

Sortez vos faluches et préchauffez votre four à 180°C chaleur tournante. Enfournez pendant environ 20min toujours avec la coupelle d’eau. Attention vos faluches doivent rester blanches.

 

 

Repost 0
Published by isisiscooking.over-blog.com - dans pain et viennoiserie
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 21:24

brioche-au-sucre.JPG

Hello la compagnie !!! et non je n’ai pas disparue ! mais bon il s’en est passé des choses depuis mon dernier post. J’ai donc eu ma petite fille, une chouette petite Rym qui me ressemble comme deux gouttes d’eau (quitte à être canon autant ressembler à sa mère n’est ce pas). J’ai emménagé dans ma nouvelle maison, débarrassée l’ancienne (sniff). Et donc je commence doucement à trouver mes marques…le plus dur étant de tout nettoyer, déballer, de ranger tout en gérant une nouvelle vie à la maison. Bref, cet après midi j’avais vraiment envie de renouer avec la cuisine mais j’avais un peu peur du four que je n’avais jusqu’alors pas encore osé faire fonctionner. Bon déjà j’ai mis une journée à le rendre présentable (non non la pyrolyse ne nettoie pas le four à notre place). J’y ai donc été avec un nettoyeur vapeur, de l’eau bouillante du savon liquide et beaucoup beaucoup d’huile de coude. Quand enfin il a acquis une tête que je qualifierai de normal, j’ai tenté de le faire fonctionner avec un plat remplie d’eau….quand j’ai entendu le bruit de la chaleur tournante, j’ai cru que l’aspirateur s’était mis en marche tout seul…ah nan ? c’est le bruit du four ça ???mais c’est pas normal ? si ? ah bon ? et c’est juste pour le préchauffage ce bruit ? ah nan c’est tout le temps ? Bon ok…c’est là que je regrette ma mini cuisine équipée flambant neuve avec un équipement électroménager High Tech….fffff mais bon même pas peur, je la fais quand même ma brioche. Donc après plusieurs minutes de recherches (ben oui pas de notice pour ce vieux modèle) je me rend compte qu’il n’y a plus de lumière dans le four (ce qui oblige à ouvrir la porte et laisser la chaleur s’en aller) je trouve la basse température, je trouve aussi le timer (c’était pas une mince affaire celui là) et hop une heure pour que ma pâte monte à 35°C …hop je règle à 180°C et hop 25min….donc 25min plu tard et un bébé dans les bras je regarde…euh….la pâte n’a pas bronzé…même pas un peu…bon pas grave on augmente à 200°C pendant 20min…10min plu tard…toujours pas….je mets quand même ma main dans le four histoire de voir s’il chauffe….(à ne pas faire lol) mais oui ça chauffe…bon ben 230°C alors….pendant 15min….ouffffffff enfin ça blondi….me voilà toutes les 5min à regarder ma brioche prendre des couleurs et devenir magnifique. Pour les quantités, j’ai un peu fait un mixe de toutes les recettes que j’avais testé. Au gout je n’en reviens pas c’est l’une des meilleures que j’ai faite jusque là…comme quoi !

Ingrédients

400g de farine
3 œufs + 1 pour la dorure
125ml de lait
125g de beurre
80g de sucre en poudre
7g de levure sèche (type briochin)
120g de sucre perlé
1 pincée de sel

Préparation

Délayez la levure sèche dans le lait tiède 15min avant.

Dans la cuve de votre machine à pain disposez les œufs battus, le lait levuré, la farine, le beurre en dés, le sucre en poudre et le sel.

Mettez votre machine à pain sur pâte seule. N’hésitez pas à mettre un peu de farine si besoin est pour éviter que votre pâte ne colle trop aux parois.

Une fois le programme terminé, « dégazez » votre pâte en la malaxant. Ajoutez à ce moment là je sucre perlé dans et sur la pâte puis donnez à votre brioche la forme que vous souhaitez.

Laissez reposer 1h. Personnellement je mets la pâte dans mon four à 35°C.

Badigeonnez d’œuf à l’aide d’un pinceau et enfournez 20 à 30 min à 180°C.


Repost 0
Published by isisiscooking.over-blog.com - dans pain et viennoiserie
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 12:54

gache-vendeenne.JPG

 

C’est vrai que j’avais disparu mais rien de plus normal : ben oui toutes mes affaires sont dans les cartons et donc je ne suis plus aussi bien équipée qu’avant. Et pour couronner le tout il me reste qu’une semaine avant d’accoucher donc tout prend deux fois plus de temps…bref la gâche est une brioche plus aérée que celle du boulanger souvent présentée sous une forme arrondie. J’avais déjà tenté de la faire il y a quelque mois mais je ne l’avais pas laissé monter suffisamment. Normalement il faut patienter 6 heures mais faute de temps je ne l’ai jamais fait…

 

 

Ingrédients :

 

250g de farine

60ml de lait

60g de beurre

60g de sucre

1cs de crème fraiche

1 œuf + 1 pour la dorure

5g de sel

10g de levure fraiche (ou un sachet de briochin)

1cs de fleur d’oranger

 

 

Préparation

 

Dans la cuve de votre machine à pain disposez l’œuf battu, le lait, la crème fraiche, la fleur d’oranger la farine, le beurre en dés, le sucre, la levure dans un angle et le sel à l’opposé.

 

Pour ce qui utilise la levure sèche, délayez-la dans le lait tiède 15min avant.

 

Mettez votre machine à pain sur pâte seule. N’hésitez pas à mettre un peu de farine si besoin est pour éviter que votre pâte ne colle aux parois.

 

Une fois le programme terminé, « dégazez » votre pâte en la malaxant.

 

Roulez votre pâte de manière à former un boudin. Laissez reposer 1h. Personnellement je mets la pâte dans mon four à 35°C.

 

Badigeonnez d’œuf à l’aide d’un pinceau et enfournez 20 à 30 min à 180°C.

 

 

 

Repost 0
Published by isisiscooking.over-blog.com - dans pain et viennoiserie
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 16:46

tarte-au-sucre.JPG

 

Cela fait un petit moment que je n’ai rien posté mais entre ma grossesse qui m’empêche de rester debout super longtemps (plus que 3 semaines….) et mon déménagement….oui bon ok j’avoue le timing était vraiment mal calculé….du coup tous mes plats, moules et autres sont déjà dans des cartons. Des que je souhaite entreprendre quelque chose c’est un peu la croix et la bannière. Et pour couronner le tout, je suis malade….bref tout va bien !!lol mais ça m’empêche pas de vouloir manger une bonne brioche le matin.

Donc hier en me baladant sur Lille, je suis allée au Lion d’or (LA boulangerie du vieux Lille) et j’y ai pris ce qu’ils appellent là-bas une brioche au sucre, qui n’est d’autre que la très célèbre tarte au sucre du Nord de la France que l’on trouve pour ceux qui ne connaissent pas le concept dans les boulangeries PAUL. C’est donc une brioche recouverte de vergeoise. Pour information la vergeoise est un sucre qui provient du jus de betterave, on retrouve ce sucre dans les spéculoos. Il se trouve facilement en Belgique et dans le nord de la France. Je sais qu’en région parisienne il est un peu plus difficile de mettre la main dessus. Il peut aussi être remplacé par de la cassonade à défaut. 

Jusqu’à ce qu’il y a quelques années je ne connaissais qu’une seule version de la tarte au sucre que faisait ma voisine. C'est-à-dire une tarte sablée, recouverte de vergeoise brune et caramélisée au four. En cherchant sur le net j’ai vu que c’était aussi une recette très prisée au Quebec.

Bref revenons-en à la version briochée :

 

 

Ingrédients

 

Pour la brioche

 

300g de farine

1 pincée de sel

1cs de sucre cristal

2oeufs

80g de beurre

100ml de lait

6g de levure sèche (briochin) ou 20g de levure fraiche

 

Pour le glaçage

 

1oeuf

2cs de lait

30g de beurre

50g de vergeoise

 

Préparation

 

Délayez la levure sèche ou fraiche dans le lait légèrement tiédi. Dans un saladier (ou robot ou machine à pain) mettez la farine, le sel, le sucre, les œufs battus au préalable. Ajoutez le lait levuré ainsi que le beurre mou en petits dés.

Des que la pâte est souple et bien homogène laissez la reposer 1h00 à 1h30 recouverte d’un linge afin qu’elle double de volume.

Personnellement, je mets ma pâte au four à 35°C pendant 1h00 dans un saladier recouvert d’un linge. Cela la rend plus souple et plus moelleuse.

 

Passée cette heure, sortez votre pâte, chassez en l’air en la malaxant sur un plan de travail fariné. Disposez votre pâte dans un plat à tarte que vous aurez beurré et fariné (ou comme moi faites des cercles de pates individuelles que vous disposez directement sur une feuille de papier sulfurisé).

 

Laissez reposer une heure supplémentaire votre pâte recouverte d’un linge et à l’abri de l’air (toujours à 35°C si votre four possède un programme basse température).

 

Une fois l’heure passée, préchauffez votre four à 180°C, faites des trous dans votre tarte à l’aide de vos doigts.

 

tarte-au-sucre-pate.JPG

Délayez l’œuf avec le lait dans un bol. A l’aide d’un pinceau badigeonnez en la tarte généreusement. Ajoutez le beurre coupé en dés directement sur la pâte. Saupoudrez de vergeoise ou de sucre roux si vous n’en avez pas.

 

Enfournez entre 20 et 30min selon les fours et selon si vous avez fait une grande tarte (30 min) ou des individuelles (20min).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by isisiscooking.over-blog.com - dans pain et viennoiserie
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 19:20

 

 

eclairs-a-la-framboise.JPG

 

Le problème lorsqu’on se lance dans une recette que l’on sort de sa petite tête c’est que les quantités sont toujours approximatives. J’ai donc du faire 2 fois de la crème pâtissière framboise et 2 fois du glaçage dont un premier complètement raté et pâteux….Mais bon c’est de ses erreurs que l’on apprend le mieux. Cependant mon mal de dos n’aidant pas mon affaire, je me suis quand même accordée une pause entre temps.  Et j’ai remarqué quelque chose, c’est que plus mon ventre grossit, plus mes bras me semblent petits….j’ai donc du mal à atteindre le dernier feu de la gazinière, le fond du plan de travail,…tout ça parsemé de coups de pieds de bébé bien sur…et oui nous sommes deux pour cette recette !!!

 

 

Ingrédients

 

Pate à éclair

 

75ml d’eau

75ml de lait

60g de beurre

90g de farine

3 œufs

2 pincées de sucre

1 pincée de sel

 

La crème de framboises

 

300g de coulis de framboises

1 cs de maïzena

3 jaunes d’œufs

 

Glaçage rose

 

140g de sucre glace

1cs de maïzena

1 blanc d’œuf

Du colorant rose

 

Préparation :

 

Pate à éclair

 

Préchauffez le four à 250°C.

 

Dans une casserole faites bouillir le lait, l’eau, le sucre et le sel. Portez le tout à ébullition.

 

Ajoutez petit à petit la farine tamisée tout en remuant à l’aide d’une cuillère en bois toujours sur le feu.

 

Assécher la pâte sur feu vif c'est-à-dire qu’il faut continuer de la remuer afin qu’elle perde un peu de son eau.

 

Une fois cette étape terminée mettre la pâte dans un autre plat frais (préalablement mis dans le frigo).

 

Ajouter un œuf puis mélangez vigoureusement toujours à l’aide de la spatule en bois, ajoutez un autre œuf puis mélangez encore jusqu’à en avoir mal aux bras, ajoutez le dernier œuf et mélangez encore et toujours.

 

La pâte doit être épaisse mais un peu liquide. Quand on soulève la pâte elle doit s’étirer.

 

Mettre rapidement la pâte dans une poche à douille.

 

Sur une feuille de papier sulfurisé formez des boudins.

 

Baissez votre four à 180°C et enfournez. Laissez les éclairs se colorer et gonfler. Ne pas ouvrir la porte du four durant toute l’étape. La recette indique un temps de cuisson de 10min mais même s’ils sont un peu colorés ils ont le gout d’œuf et s’affaissent des qu’on les sort du four. Personnellement je les ai mis 20min jusqu’à l’obtention d’une belle couleur caramel brun.

 

 

La crème de framboises

 

Dans une casserole, mettez votre coulis avec la maïzena tamisée. Faites chauffer le tout sur feu doux tout en remuant afin de ne pas créer de grumeaux. Une fois votre coulis chaud, ajoutez vos jaunes d’œuf et remuez sans arrêt à l’aide d’un fouet jusqu’à ce le mélange épaississe.

 

Mettez le mélange encore chaud dans une poche à douille. Enfoncez la douille sur le coté d’un éclair et injectez la crème. Si vous avez choisi de faire de grands éclairs, faites plusieurs trous.

 

Glaçage rose

 

Tamisez le sucre glace ainsi que la maïzena dans une casserole. Ajoutez le blanc d’œuf et remuez le tout sur feu doux. Des que le mélange commence à être uniforme ajoutez le colorant.

 

N’attendez pas que le glaçage refroidisse car il durcit. Trempez directement le haut de vos éclairs et laissez les séchez à température ambiante.

 

eclair.JPG

 

 

Repost 0
Published by isisiscooking.over-blog.com - dans pain et viennoiserie
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 12:40

brioche-nutella.JPG

 

Ce matin j’ai perdu le sommeil à 5h30. j’ai tenu 30min à fixer le plafond et à refaire le monde dans ma tête, j’ai changé 100 fois de position, j’ai lu 30 pages d’un pavé de 1125 (merci ma belle sœur), j’ai eu trop chaud, puis trop froid, puis j’en ai eu marre et à 7h00, je me suis résignée à descendre. Arrivée dans la cuisine, je me suis dit qu’il serait pas mal de me chouchouter et donc de me préparer des brioches….et pourquoi pas au Nutella d’ailleurs ???

 

 

Ingrédients :

 

300g de farine

125ml de lait

70g de beurre

70g de sucre

1 œuf + 1 pour la dorure

5g de sel

7g de levure fraiche (ou un sachet de briochin)

Du Nutella

 

Préparation

 

Dans la cuve de votre machine à pain disposez l’œuf battu, le lait, la farine, le beurre en dés, le sucre, la levure dans un angle et le sel à l’opposé.

 

Pour ce qui utilise la levure sèche, délayez-la dans le lait tiède 15min avant.

 

Mettez votre machine à pain sur pâte seule. N’hésitez pas à mettre un peu de farine si besoin est pour éviter que votre pâte ne colle aux parois.

 

Une fois le programme terminé, « dégazez » votre pâte en la malaxant.

 

Etalez votre pâte sur 1cm d’épaisseur en rectangle. Tartinez généreusement de Nutella. Roulez votre pâte de manière à former un boudin. Laissez reposer 1h. Personnellement je mets la pâte dans mon four à 35°C.

 

Badigeonnez d’œuf à l’aide d’un pinceau et enfournez 20 à 30 min à 180°C.

 

Repost 0
Published by isisiscooking.over-blog.com - dans pain et viennoiserie
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:09

tropezienne.JPG

 

Ce n’est pas la première fois que j’essaye de faire cette recette. Et d’ailleurs, je l’ai loupé une paire de fois. Ce n’est pas la brioche que je ne réussis pas mais la crème qui ne me satisfait jamais. Mais dans cette tentative j’ai failli échouer je l’avoue ! Tout d’abord au lieu de 25g de lait j’en ai mis 250….d’où vient le zéro de trop : je ne sais pas ! Je pense que je vais mettre ça sur le compte des hormones de grossesse…ou du fait que mes bras sont trop loin du plan de travail parce que mon bidon prend beaucoup de place….bon ok c’est moi qui déraille….bref ça faisait une mélasse horrible que j’ai du jeter (grrrrrrrrr). Je m’y suis remise après avoir tout nettoyé bien sûr ! J’obtiens enfin une belle pâte, bien homogène…oops tout ça m’a mis en retard je dois m’en aller. Je la laisse donc recouverte d’un linge humide. Et lorsque je reviens….5 heures plus tard….elle est tout bonnement énorme. Je dégaze ma pâte et le téléphone sonne… « oui ? si si…je suis prête,… oui t’inquiète j’ai pas oublié….nan ben on se rejoint là-bas…dans 10 minutes…ok ». OOPS again !!! J’avais complètement oublié…mais qu’est ce que je fais de ma pâte ???Ben elle a fini au frigo, je suis rentrée super tard elle y a donc passée toute la nuit. Mais ce matin, je l’ai récupéré plus jolie que jamais et ça a ponctué mon petit déjeuner….

 

Personnellement je conseille de faire la ganache la veille et la brioche le matin, pour le montage faites le en fin de journée.

 

 

Ingrédients

 

Pour la ganache

 

160g de chocolat blanc

380g de crème liquide entière

Quelques gouttes de fleur d’oranger

 

Pour la brioche

 

25g de lait (et pas 250 !!!)

6g de levure fraiche

250g de farine

30g de sucre

3 œufs + 1 pour la dorure

150g de beurre

1 pincée de sel

Sucre en grain (facultatif)

Sucre glace

 

 

Préparation

 

Pour la ganache

 

Faites fondre le chocolat au bain marie ou au micro ondes.

 

Dans une casserole, faites chauffer 110g de crème liquide entière. Versez lentement 1 tiers de ce liquide bouillant sur le chocolat fondu. A l’aide d’une spatule (ou une cuillère en bois) mélangez énergiquement en décrivant de petits cercles pour créer un « noyau » élastique et brillant (ce sont les conseils de Valrhona). Incorporez alors le deuxième tiers, puis le troisième toujours sur le même procédé.

 

Ajoutez les 270g de crème liquide froide à la ganache ainsi qu’un peu d’eau de fleur d’oranger. Filmez au contact (c'est-à-dire que le film touche directement le liquide cela évite une vilaine croute sur le dessus).

 

Réservez au frais minimum 3 heures.

 

Pour la brioche

 

Faites tiédir le lait et délayez la levure dedans. Dans un robot, ou dans une machine à pain, versez la farine, le sucre, le sel, le mélange lait/ levure et les 3 œufs.

 

Pétrissez environ 15 minutes afin que la pâte se décolle du bol. Incorporez progressivement le beurre en cubes tout en continuant de pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

 

Couvrir d’un linge humide et laissez doubler de volume pendant 2 heures à température ambiante.

 

Appuyez sur la pâte pour en chasser l’air (=dégazez) et réservez une heure au frigo.

 

Façonnez les brioches ou la brioche, disposez les sur une plaque recouverte d’un film de cuisson. Personnellement je mets mon four à 35°C et je les laisse monter 45min. Sinon faites le à température ambiante.

 

Battez l’œuf et à l’aide d’un pinceau dorez vos brioches. Disposez des perles de sucre. Enfournez 15 à 20 minutes environ à 180°C.

 

 

Montage

 

A l’aide d’un couteau, et une fois la brioche froide, coupez dans l’épaisseur en deux parties.

 

Fouettez la ganache jusqu’à l’obtention d’une sorte de chantilly. A l’aide d’une poche à douille (ou à la spatule si vous n’en avez pas) garnissez le fond de la brioche.

 

Couvrez avec le deuxième disque de pâte et saupoudrez de sucre glace.

 

Bon appétit à tous et n’oubliez pas de me rejoindre sur facebook.

 

 brioche.JPG

 

Repost 0
Published by isisiscooking.over-blog.com - dans pain et viennoiserie
commenter cet article

Rechercher